Anne-Claire EL KHOURY
Retour page précédente Retour page d'accueil de mousikos.fr Télécharger en pdf et imprimer cette page Partager sur Facebook Contacter mousikos.fr Aller page suivante
Second violon solo de l'Orchestre Philarmonique du Liban,
à Beyrouth depuis 1994.


C’est à l’âge de huit ans qu’Anne-Claire débute le violon à l’Ecole de Musique de Fougères. Elle rejoint ensuite le Conservatoire National de Région de Tours, où elle obtient un diplôme Mention Très Bien, tout en y étant professeur de violon assistante. Une Médaille d’Or et un Premier Prix d’Excellence de l’Ecole Nationale de Musique de Meudon précèdent sa rentrée au Conservatoire Supérieur de Paris (CNR). Ses études y seront couronnées par un Premier Prix de violon en 1992, dans la classe de Jean-Noël MOLARD.
Outre l’enseignement, elle exerce dans des orchestres symphoniques à Paris et en province (Lamoureux, Colonne, Théâtre des Arts de Rouen, etc.), et se produit dans différentes formations de musique de chambre. En 1990, un concert en trio à cordes au Centre Culturel Georges Pompidou sera diffusé sur Radio France Culture.
En 1995, elle s’installe au Liban et devient professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Beyrouth où elle enseigne le violon jusqu’à ce jour. Elle contribue fréquemment à des enregistrements de musique occidentale et orientale et participe à de grands spectacles au Liban et à l’étranger (USA, Afrique du Nord, Pays du Golfe).
Depuis 2000, elle est second violon solo de l’Orchestre Philarmonique du Liban.


"Lorsque mon mari s’est vu proposer en 1994 un poste à Beyrouth, c’était l’occasion pour moi de découvrir la culture orientale et jusqu’à maintenant je réalise combien est riche cette aventure hors de France.
Je ne m’attendais pas à y être aussi bien accueillie et à m’intégrer aussi vite dans la vie musicale. Il faut dire que les Français ont la cote ici !
Le Liban est un petit pays, grand comme deux départements français, et les Libanais parlent souvent trois langues. J’ai été étonnée par l’ouverture exceptionnelle de ce pays sur le monde.
Le Liban, c’est le soleil presque toute l’année. Ce sont des montagnes verdoyantes et des pistes de ski à 45 minutes des plages. C’est la richesse des cultures et des religions. Mais c’est aussi les tensions politiques, les attentats quand ce n’est pas la guerre. C’est un peu tout ça le Liban et c’est peut-être pour cela qu’il est si attachant." - A.C. El K.




Edito

Services de mousikos.fr

Editions-pays

Rédacteurs-pays

Annuaire des anciens élèves

La Gazette de la rédaction

Analyses des visites
Aujourd'hui: 0 visites
Total des visites: 94327
Pays des visiteurs du jour:

mousikos.fr sur Facebook