Paroles de musiciens
Retour page précédente Retour page d'accueil de cette édition Partager sur Facebook Contacter le rédacteur de cette édition Aller page suivante
Témoignages de musiciens professionnels aux Etats-Unis, ayant effectué tout ou partie de leurs études musicales en France.
Si vous souhaitez figurer sur cette page, faites-vous connaître auprès d'un des rédacteurs des différents Etats.
Merci de ne contacter qu'un seul rédacteur.
BENICHOU Julien
Chef d'orchestre, directeur musical du Mid-Atlantic Symphony
Français, aux Etats-Unis depuis 1994
Ancien élève du Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil-Malmaison (ex CNR)
"Dès le début de mes études de direction d’orchestre j’ai voulu aller étudier aux Etats-Unis. J’ai trouvé, dans la manière de travailler et d’enseigner des Américains, l’énergie et l’ouverture que je cherchais. Je suis ensuite resté travailler surtout dans le Maryland, mais aussi à New York.
La discipline d’orchestre est de très haut niveau ici, et c’est un pays où la musique d’ensemble a une place très importante. S’adapter à la société américaine n’a pas été difficile du tout."
[Edition : Etats-Unis][Posté le 25-01-2009]
DELEURY Nadine
Violoncelle solo de l'orchestre du Michigan Opera Theatre
Franco-américaine, aux Etats-Unis depuis 1979
Ancienne élève du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris
"Après la rigueur du Conservatoire (même après mai 68 !), l’atmosphère d’une université américaine était une bouffée d’air frais ! Finis les "maîtres" et les distances entre le professeur et ses élèves, l’esprit de compétition, les concours où on jouait tous la même chose ! Je découvrais les master classes où le prof était le premier à vous applaudir, où les camarades vous encourageaient et venaient à vos récitals. Deux années absolument merveilleuses.
Puis, j’ai découvert la vie dans les orchestres et ai aimé la discipline des musiciens américains. J’ai aussi aimé le respect et la politesse qui émanent de tous lors de répétitions, de musique de chambre par exemple.
Je me sens donc bien ici. Détroit n’est pas Paris (oh, que non !) mais je m’y suis fait une place et je joue probablement plus et à un plus haut niveau que si j’étais restée à Paris. Un peu nostalgique de la France néanmoins, je promeus autant que je peux la musique française en la faisant jouer lors des concerts de notre saison "Chamber Music at the Scarab Club", en enregistrant les œuvres de compositeurs injustement oubliés (en l’occurrence : J. de la PRESLE, P. de BREVILLE, P. PARAY, E. BONNAL, L. VIERNE) et en passant des commandes à des compositeurs tels que Laurent DUVILLIER-WABLE, Nicolas BACRI, Pierre THILLOY, Gilles SILVESTRINI."
[Edition : Etats-Unis][Posté le 22-06-2009]
GRANDIS David
Chef d’orchestre, assistant au Capital City Symphony Orchestra et au Chesapeake Youth Symphony Orchestra
Français, aux Etats-Unis depuis 2004
Ancien élève du Conservatoire à Rayonnement Régional de Nice (ex CNR)
"Je suis venu aux Etats-Unis en 2004 pour des raisons personnelles et pour trouver un poste de direction d’orchestre. Ce pays m’attirait aussi pour des raisons professionnelles puisqu’il possède environ 3000 orchestres en tout genre contre la petite trentaine d’orchestres professionnels et les rares orchestres amateurs et universitaires que l’on peut trouver en France.
Je me plais assez aux Etats-Unis, Washington est une très belle ville mais vivre aux Etats-Unis nécessite une grande capacité d’adaptation et un goût de l’aventure… Le confort peut mettre beaucoup de temps à venir, n’oubliez pas que les contrats sont souvent courts et la politique sociale ne prend guère soin de ses ouailles… (sécurité sociale ? retraite ? études à bon marché ?). Malgré tout, le pays est souvent beau et il est toujours agréable d’y travailler."
[Edition : Etats-Unis][Posté le 25-01-2009]
LABRO Julien
Accordéoniste classique indépendant, et compositeur dans la région de Détroit
Français, aux Etats-Unis depuis 1998
Ancien élève du Conservatoire à Rayonnement Régional de Marseille (ex CNR)
"A l’âge de 15 ans, j’ai eu la chance de venir jouer aux Etats-Unis avec l’orchestre d’accordéons du Conservatoire National de Marseille, dirigé par Jean-Marc FABIANO. Ce voyage, ainsi qu'une rencontre musicale, allait modifier mon avenir. En effet, aussitôt revenu, je manifestai un désir de poursuivre mes études secondaires à Détroit, au Michigan, sous la direction musicale de Peter SOAVE. Une fois arrivé, je me sentis déboussolé par la langue et la rapidité du rythme de la vie américaine. Mais après quelques semaines, je commençai à m’adapter et à prendre des habitudes. Les premiers jours d’université ne furent pas faciles mais la chaleur humaine et la gentillesse de tout le monde aidèrent à me donner du courage.
Après quelques mois, je me sentais parfaitement dans mon élément. Certes, la nourriture, les coutumes, les mentalités étaient différentes, mais les côtés positifs l’emportèrent. Chaque jour, je réalise la chance que j’ai eu de pouvoir poursuivre mes études dans un pays autre que celui dans lequel j'ai grandi. En plus de m’être enrichi musicalement, culturellement, humainement, j’ai appris à m’adapter, partager, évoluer dans un autre milieu. N'est-ce pas les ingrédients décisifs dans l’art de faire de la musique ?"
[Edition : Etats-Unis][Posté le 08-07-2009]
Rubrique(s) connexe(s) :
Annuaire


Analyses des visites
Aujourd'hui: 10 visites
Total des visites: 94850
Pays des visiteurs du jour: